1 TOTO

GAUCHE DÉMOCRATIQUE & SOCIALE

La lettre DS

Mettre Macron en échec : c’est possible !

Macron et son monde, c’est une société où les individus sont en permanence en compétition les uns avec les autres. Pour cela, il veut en finir avec les statuts et protections sociales des salariés. C’est ce que nous sommes des millions à refuser !

La grève à la SNCF tient bon. Le mouvement dans les universités s’installe également dans la durée, tout comme à Air-France. Et le 19 avril, nous serons des centaines de milliers dans la rue. Oui les luttes peuvent se « coaguler » car elles ont toutes une origine commune : le refus des politiques néo-libérales !

Renforcer l’unité

Les luttes se développent quand il y a unité syndicale. Plusieurs initiatives sont en perspective : le 19 avril, le 1er mai, le 5 mai pour « faire la fête à Macron », le 22 mai…

L’unité des forces de gauche est tout aussi importante. C’est tout le sens de la participation de la GDS à la défense des services publics et au soutien des cheminots avec 11 autres formations de gauche.

Construire l’alternative

Rassembler la gauche en soutien aux mouvements sociaux, c’est essentiel. Cela facilitera la construction du rassemblement nécessaire aux prochaines échéances électorales. La Gauche démocratique et sociale (GDS) qui vient de rencontrer au plan national le PCF, Génération.s, et Ensemble s’est dite favorable à une liste commune de la gauche aux européennes. Pierre Laurent (PCF) vient d’en faire la proposition publiquement : c’est une bonne chose !

Dans les villes et les départements, rencontrons-nous pour construire des comités de défense des services publics !

Partout débattons du rassemblement à construire pour les européennes !

La revue papier

Les Vidéos

En voir plus…
Timers : total : 101.81 ms init : 19.724 ms render : 80.533 ms render:sql : 18.587 ms render:next cms:element : 14.937 ms render:image : 2.341 ms render:parseValue : 29.233 ms serialize : 1.568 ms