{"systempay":{"fname":"","lname":"","address":"","zip":"","city":"","country":"FR","email":"","prix":40}}

GAUCHE DÉMOCRATIQUE & SOCIALE

2014, année Jaurès Economie Théorie Histoire

L’actualité de Jaurès

Nous publions, ci-dessous un texte-appel signé par plus de 200 militants syndicaux, associatifs et politiques de Seine Maritime dont de nombreux élus et militants de toute la gauche (PS, PC, FdG, EELV, PG,…) mais aussi de simples citoyens.

Parti d’initiateurs de toutes les sensibilités choqués par la situation issue des urnes après les élections municipales puis européennes, il a été publié en intégralité le 31 juillet par la presse quotidienne régionale. Mis en circulation par les organisations elles-mêmes, son assise s’est élargie, depuis la rentrée, à de nouveaux élus, syndicalistes, citoyens.

Le contenu de cet appel est éloquent car il vise à faire le pont entre le combat de Jaurès, son actualité et la situation de division de la gauche et de reculs graves enregistrés ces derniers mois.

Les initiateurs discutent d’une initiative publique prochaine conscients de la nécessité du débat libre, de la nécessité du rassemblement. Il y a une actualité des combats de Jaurès qu’ils comptent bien affirmer et sur laquelle ils souhaitent mobiliser ici et maintenant.

Un œil sur le passé, un œil sur le présent, une voie fructueuse pour un avenir d’espérance à gauche.

Pour une commémoration militante du centenaire de la mort de Jaurès

Il y a cent ans, était assassiné Jaurès, un homme qui n’eut de cesse de mobiliser la conscience de l’humanité contre la domination du capital et pour ce faire, de tendre tous les ressorts de la démocratie hérités de la révolution française.

Cent ans plus tard, La libre circulation des marchandises et des capitaux ne garantit ni la satisfaction des besoins humains fondamentaux, ni la pérennité des ressources naturelles. Le libre jeu démocratique s’avère impuissant quand la rage déborde des espérances brisées, des promesses non tenues, des institutions obsolètes. Le laissez-faire détruit et désespère.

La gauche vient de subir une grave défaite électorale. Femmes et hommes de tous les courants de la gauche, nous considérons qu’il faut cesser de reculer. Si mille débats et combats sont à mener pour laver l’affront et éviter une catastrophe politique, il est en même temps nécessaire de relever le drapeau de la gauche et le nom de Jaurès y est brodé tout en haut. Peut-on admettre que l’anniversaire de sa mort soit simplement coincé entre deux parades militaires commémorant la grande boucherie qu’il a cherché à éviter jusqu’à son dernier souffle ?

Jaurès soutint les grèves ouvrières et défendit le capitaine Dreyfus comme l’ouvrier Jules Durand. Nul doute qu’il ne séparerait pas gauche sociale et gauche morale, réalisme et radicalité, réforme et révolution comme il n’aurait pu imaginer que le socialisme coupât lui-même son lien avec les ouvriers. Jaurès défendit la séparation de l’Eglise et de l’Etat sans hostilité pour les croyants d’aucune religion. Jaurès réalisa l’unité des socialistes et la collaboration avec le syndicalisme pour créer les conditions de la transformation sociale. Jaurès ne négligeait nulle avancée ni réalisation concrète sur la voie de la justice et de l’égalité, en leur insufflant toujours le sens du combat général. Jaurès se passionnait pour l’éducation et l’enseignement, confiant dans les capacités des jeunes générations. Jaurès transmettait l’héritage de la France révolutionnaire à une plus large humanité de peuples européens et coloniaux. Jaurès dénonçait la diplomatie secrète, celle qui se fait dans le dos des peuples et à leur détriment.

Nous militants de gauche, syndicalistes, socialistes, écologistes, communistes, artistes, historiens et citoyens engagés, souhaitons organiser une commémoration militante de la mémoire de Jaurès. Nulle intention de canoniser Jaurès, simplement souligner l’actualité de ses combats et de sa pensée, nous envisageons donc d’inviter un historien qui décrira avec toute sa rigueur scientifique ce que fut cet homme au-delà des mythes. Si les morts ne parlent pas aux vivants, leurs écrits et la mémoire de leurs actes peuvent éclairer les nôtres.

Document PDF à télécharger
L’article en PDF

La revue papier

Les Vidéos

En voir plus…
Timers : total : 125.621 ms init : 23.084 ms render : 101.704 ms render:sql : 51.408 ms render:next cms:element : 14.397 ms render:image : 1.661 ms render:parseValue : 17.749 ms serialize : 842.094 µs