{"systempay":{"fname":"","lname":"","address":"","zip":"","city":"","country":"FR","email":"","prix":40}}

GAUCHE DÉMOCRATIQUE & SOCIALE

La lettre DS

Elections europénnes : communiqué de la GDS

Le Conseil national de la Gauche démocratique et sociale (GDS) s'est réuni le 9 juin. Il a notamment débattu des prochaines élections européennes et affirmé sa volonté de participer au nécessaire rassemblement de la gauche à cette occasion. Ci-dessous le communiqué de GDS proposant 5 points pour une base commune de la gauche lors de ce scrutin de mai 2019.

  1. Les élections européennes de mai 2019 présentent un double enjeu pour la gauche française.

D'une part, il s'agit d'en faire une étape dans la recomposition et la reconstruction de la gauche après la défaite de 2017 et l'éparpillement qui s'en est suivi. Les élections européennes seront le premier scrutin national après 2017. Les illusions qui ont poussé des électeurs de gauche à voter pour Emmanuel Macron et En Marche en 2017 se dissipent. La politique de droite menée par Macron et son gouvernement appelle à une alternative crédible à gauche. Elle passe par un front uni à gauche.

Un succès aux élections européennes sera donc une bonne nouvelle aussi au niveau national.  Il renforcera les résistances et oppositions à la politique antisociale poursuivie par Macron en France.

D'autre part, le scrutin se déroulera dans un contexte de contestation du statu quo sur tous ses aspects (politique économique, politique migratoire, rôle des institutions, politique extérieure face à la politique agressive de Donald Trump).

Il s'agit pour la gauche de proposer et de populariser des mesures concrètes qui fassent avancer la construction d'une Europe démocratique et sociale en rupture avec les politiques antisociales suivies depuis trop longtemps déjà.

Ces mesures devraient constituer le socle d'une convergence des gauches européennes au sein du Parlement européen.

  1. Le Conseil National de la Gauche Démocratique et Sociale, réuni à Paris le samedi 9 juin 2018, lance un appel au plus large rassemblement des forces de la gauche en France.

L’objectif est de construire une liste commune. La gauche française est aujourd'hui fragmentée de telle manière qu'aucun courant ne peut prétendre à lui seul incarner l'alternative.

Le danger est grand que pour ces élections européennes, chaque courant cherche à occuper la place tout seul et à se fixer comme objectif non pas de faire de la gauche la première force politique du scrutin mais de faire de son courant la première force à gauche.

Nous sommes ouverts et pragmatiques. Nous voulons enclencher une dynamique de rassemblement et entraîner d'autres forces dans l'unité. Cela pourra prendre la forme d’alliances partielles si cela permet d’avancer.

  1. Nous proposons et soumettons au débat un contenu programmatique qui peut faire accord dans l'ensemble de la gauche.

Il faut un contenu qui soit le socle du mandat de tout eurodéputé élu sur la liste commune de la gauche. C’est la condition pour engager un processus de reconquête.

Il s’agit de poser des bases solides pour commencer à changer l’Europe.

Les mesures proposées participent de ce processus. Elles seront pérennisées si les traités européens actuels sont modifiés. Nous ne voulons pas cacher cette réalité aux électeurs. Mais tout ne se fera pas en un jour.

La campagne commune que nous proposons de mener pour 2019 s’inscrit ainsi dans la construction d’une alternative majoritaire en France. Car seule l’arrivée d’une gauche unie et résolue au pouvoir en France (ou dans d’autres grands pays) peut permettre de rompre avec la dérive libérale de la construction européenne et la réorienter résolument et de façon décisive.

Nous proposons cette démarche et cinq points à toutes les organisations et courants politiques de la gauche pour en débattre ensemble.

a/ Des mesures fiscales et économiques pour remettre en cause le pouvoir des marchés financiers

  • un budget d'investissement substantiel pour la zone euro financé par :
    • le versement des bénéfices réalisés par la BCE
    • un impôt européen sur les sociétés avec une assiette commune et des taux harmonisés vers le haut et un impôt européen sur la fortune

  • passage à la majorité qualifiée en matière de fiscalité
  • un strict encadrement des opérations spéculatives à l’échelle européenne. Fixation de missions publiques à la BCE sous contrôle du Parlement
  • séparation des activités bancaires spéculatives des activités de détail
  • combat contre l'évasion et l’optimisation fiscales par des sanctions sur les entreprises qui réalisent des transactions dans les paradis fiscaux et une taxe sur les géants du numérique
  • une politique douanière active aux frontières de l’Europe

b/ Mettre le social au cœur

  • création d'un SMIC européen sur la base d’un pourcentage du salaire médian de chaque pays
  • révision de la directive sur les travailleurs détachés
  • instauration d’une obligation de négocier dans les branches professionnelles européennes et les entreprises transnationales

c/ L’urgence écologique est une priorité

  • accélération de la transition écologique de nos systèmes productifs avec le soutien actif du budget d’investissement européen
  • réorientation de la politique agricole commune pour favoriser la transition écologique et une alimentation accessible de qualité

d/ Développer la démocratie

  • élargissement du périmètre d'application de la procédure législative ordinaire (codécision) à tous les domaines
  • octroi au Parlement européen du droit d'initiative législative

e/ Une Europe ouverte qui agit pour la paix

  • création d'une politique européenne de l'asile accueillante et fin du système de Dublin ; une politique généreuse d’accueil des migrants
  • une politique étrangère européenne promouvant la paix, le désarmement et le juste échange

Ces propositions seront détaillées dans un document spécifique.

La Gauche Démocratique et Sociale est disponible et ouverte à toutes les démarches et propositions permettant d’avancer vers la construction d’une unité indispensable pour une Europe qui réponde aux attentes de ses salariés, de sa jeunesse, de ses peuples.

La revue papier

Les Vidéos

En voir plus…
Timers : total : 158.964 ms init : 21.679 ms render : 135.409 ms render:sql : 49.398 ms render:next cms:element : 17.499 ms render:image : 2.383 ms render:parseValue : 44.798 ms serialize : 1.89 ms