GAUCHE DÉMOCRATIQUE & SOCIALE

La lettre DS

Edito de la Lettre de Démocratie & Socialisme N°306 - 20 septembre 2017

Retrait des ordonnances Macron

Abrogation de la loi El Khomri

Macron est « droit dans ses bottes ». Il prétend ne pas bouger. Pourtant cette nouvelle étape dans la casse du droit du travail après la loi El Khomri est rejetée par une majorité. Son gouvernement multiplie les attaques avec la remise en cause des APL et des contrats aidés. Il légifère en faveur des très riches en liquidant l’ISF, annonce l’augmentation de la CSG et la fiscalisation de la sécurité sociale... Sans crainte d’en rajouter il prévoit d’attaquer le statut des cheminots comme avait tenté de le faire le gouvernement Juppé en 1995. Macron c’est Thatcher ! C’est le grand retour en arrière. Il veut liquider toutes les conquêtes sociales de 1936, 1945, 1968, 1981, 1997.

Cette politique néo-libérale entraîne un rejet grandissant. Macron a beau clamer dans une interview à CNN : « Ce n’est pas la rue qui gouverne », nous savons que nous pouvons lui imposer un recul si on s’y met « tous ensemble » !

Soutenir et développer le mouvement social

Le 12 septembre a été un excellent début. Pour mettre en échec les contre-réformes de Macron, la plus large unité d’action syndicale est nécessaire. Cet élargissement de l’unité syndicale a commencé avec beaucoup de branches et d’Ud de Force ouvrière mais aussi des secteurs de l’Unsa, de la Cfdt, de la Cgc. Les confédérations Cfdt, Cftc et Unsa commencent, elles aussi, à émettre des critiques. C’est le moment de renforcer la mobilisation !

L’annonce de blocages par les routiers montre la voie à suivre en enracinant la mobilisation dans les entreprises publiques et privées. Le gouvernement Macron-Philippe n’a pas de réelle légitimité majoritaire. Il peut être battu par un grand mouvement unitaire, seul capable de stopper cette politique. Imposons nos solutions pour l’emploi, les salaires, nos conditions de vie, de travail !

Le soutien de l’ensemble des partis et courants de la gauche est nécessaire. Il doit permettre la co-construction d’autres solutions en mettant le social au coeur. C’est la voie à suivre pour construire un débouché politique, une alternative majoritaire. Cela nécessite une volonté unitaire, respectueuse des différentes sensibilités de la gauche. C’est une condition indispensable pour réellement mettre en échec Macron.

Se rassembler à gauche

 Un appel à travailler ensemble (lire sur appeldes100.org) a été lancé le 15 septembre. Il propose de créer des collectifs unitaires partout et se constitue en comité de liaison ouvert et pluraliste. Ainsi, des syndicalistes, des écologistes, des communistes, des socialistes, des insoumis, des intellectuels ou membres d’associations... se retrouvent pour débattre et agir ensemble. Ils appellent à une convergence d’actions permanentes. Ils plaident pour le besoin de passerelles de débats entre mouvements tant sur le plan politique, syndical qu’associatif ou citoyen ! Cet appel va plus loin en éditant un bulletin de liaison. C’est la voie à suivre, à élargir, à construire partout pour une alternative majoritaire à Macron et à sa politique

La revue papier

Les Vidéos

En voir plus…
Timers : total : 85.364 ms init : 19.919 ms render : 64.626 ms render:sql : 16.779 ms render:next cms:element : 13.984 ms render:image : 1.842 ms render:parseValue : 15.513 ms serialize : 826.12 µs