{"systempay":{"fname":"","lname":"","address":"","zip":"","city":"","country":"FR","email":"","prix":40}}

GAUCHE DÉMOCRATIQUE & SOCIALE

Féminisme

Le 24 contre les violences sexuelles et sexistes

Nous reproduisons ici un communiqué de la Gauche démocratique et sociale (GDS) appelant aux manifestations du 24 novembre contre les violences faites aux femmes.

Un an après la déferlante sur les réseaux sociaux de « MeToo », c’est dans la rue, le 24 novembre, veille de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, que la « grande déferlante féministe » s’organise.

De très nombreuses associations se retrouvant derrière  la bannière #nous toutes , soutenues par nombre de  personnalités en appellent à la mise en commun des énergies pour dire ensemble  « Dans l’espace public, au travail, à la maison, nous exigeons de vivre en liberté, sans injures, ni menaces, sans sifflements ni harcèlement, sans persécution ni agressions, sans viols, sans blessures, sans exploitation de nos corps, sans mutilations, sans meurtres. (...) Nous exigeons des mesures ambitieuses et des moyens financiers suffisants pour que l’action publique mette la lutte contre les violences en top des priorités : éducation dès le plus jeune âge, formation obligatoire des professionnel.le.s, application de l'ordonnance de protection, augmentation des moyens pour accueillir les femmes victimes... »

Dans toutes les grandes villes de France des rassemblements sont organisés Samedi 24 novembre..

Partout, la Gauche Démocratique et Sociale (GDS) appelle à y participer.

Lire également l'appel de syndicalistes à manifester le 24 novembre

 

 

La revue papier

Les Vidéos

En voir plus…
Timers : total : 130.755 ms init : 21.663 ms render : 108.317 ms render:sql : 47.41 ms render:next cms:element : 14.339 ms render:image : 1.987 ms render:parseValue : 24.863 ms serialize : 782.013 µs